Recherche

Recherche avancée accéder

Pop-Up Building

La construction s’inscrit dans la continuité des « toits bleus », un ensemble réalisé par Fiumani et Jacquemot dans les années 80.

Galerie du projet

Description

Nous sommes au milieu des toits bleus à Aubervilliers. Cette longue bande d'intermédiaires proliférant articule efficacement un site au voisinage très contrasté. Les logements neufs s'insèrent à la place de la partie centrale de l'ouvrage inachevé dont le formalisme, tout en triangles, prend une place de choix dans l'équation urbaine. Les Wild Rabbits choisissent de terminer l'ouvrage, ils en prolongent le socle, reprennent les grands refends verticaux en référence aux tours, déclinent à leur manière la gradation d'échelle en lien avec le pavillonnaire et les stèles du cimetière voisin, ils intègrent le bleu par les reflets du ciel dans les bardages. Enfin, ils composent un visage pour les toits bleus, l'image d'une construction pop-up qui aurait pu jaillir d'un livre, des pliages de papiers géants, la juxtaposition d'immenses fenêtres entièrement ouvertes au sud.

Sur un sous-sol et un rdc en béton, s'élèvent six niveaux en structure bois : c'était un défi technique pour ce concours gagné en 2011. Il s'agit donc d'un bâtiment de 3ème famille, avec toutes les conséquences que cela implique en termes de sécurité incendie. Les façades porteuses et les refends sont en panneau CLT, les façades non porteuses en ossature bois. Tous les planchers sont en panneaux CLT, formant un diaphragme rigide ancré aux murs CLT et au noyau béton central formé par la cage d'escalier et l'ascenseur. Le sarking, habituellement utilisé en toiture est ici utilisé en façade pour optimiser la préfabrication des murs et minimiser les perforations du pare-pluie. Le revêtement est majoritairement clair afin de minimiser les surchauffes. L'ensemble, hors noyau, est construit en filière sèche, y compris les chapes. Le chantier est dévolu en macro lots.

L'ambition majeure du projet porté par l'OPH d'Aubervilliers porte sur l'exemplarité de cette construction bois, sa hauteur, sa liberté formelle, la désirabilité des logements réalisés. Ils bénéficient tous d'une double ou triple orientation et les séjours sont très majoritairement orientés Sud avec des vues habilement « cadrées » entre cimetière et tours décrépies.
La production de chaleur est couplée avec celle des logements sociaux en mitoyenneté. La production d'eau chaude solaire est mutualisée ce qui limite les risques de surchauffe et améliore son rendement.
La maitrise d'œuvre souhaite mettre en avant l'utilisation du Sarking en façade. L'effort collectif consenti pour créer ce précédent n'aura de sens que si notre petit milieu prend connaissance de cette nouvelle possibilité qui apporte une alternative simple et efficace aux équerres de fixation du bardage

18 logements sociaux en structure bois CLT, crèche associative en RDC et parking en sous-sol

Revenir à la carte interactive

Lieux

  • 54-56 rue Charles Tillon 93300 Aubervilliers
  • Aubervilliers (93300)
  • Département : Seine-Saint-Denis
  • Région : Île-de-France
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2011
  • Date de réception : 2017
  • Mise en ligne : 21/02/2018

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • OPH d'Aubervilliers
  • Architecte(s) :
  • W.R.A. - Wild Rabbits Architecture
  • Bureau d'étude technique :
  • AIA – bureau d’études structure béton, OPC
  • ICM Structure - (Aurélien Brousse) – bureau d’études structure bois :
  • ECS Ingénierie – bureau d’études fluides, économie de la construction :

Informations complémentaires

  • Surface utile : 1 900 m²
  • Coût HT des travaux : 4 400 000 € HT

Caractéristiques

Maison de l'Architecture Ile de France