Recherche

Recherche avancée accéder

Eco-cité La Garenne / 34 maisons groupées et espaces publics

Garenne / Prairie des Bergers

Galerie du projet

Description

Dans une ville fracturée par le passage de la voie ferrée, la transformation du quartier en " éco-cité " valorisante s’appuie sur les qualités préexistantes du site et la richesse de ses échelles :
- liaison douce avec le Centre-ville grâce à sa passerelle,
- proximité du Bois de la Garenne doué d’un riche patrimoine arboricole,
- culture ancienne et enracinée du jardinage en milieu urbain, et vastes espaces disponibles.

Le projet définit ainsi une structure forte et lisible d’espaces publics qui intègre le quartier à l’élaboration d’une continuité douce entre la Loire et le Bois.

En lisière de cette continuité, l’offre architecturale du quartier est renouvelée, enrichie d’une échelle domestique grâce à des formes architecturales singulières et variées, synonymes de nouveaux " modes d’habiter ".

L’articulation des volumes bâtis tisse un lien entre les différentes échelles très marquées du quartier. Sans rupture, de la maison individuelle à la barre.

Les constructions sont proposées avec une densité mesurée afin de ménager la plus grande continuité possible du Bois à l’intérieur du quartier, et de constituer un axe paysager unifiant riche de séquences aux ambiances variées.

Une arborescence fine des eaux pluviales structure les espaces paysagers. Une trame de noues filtrantes accompagne les aménagements, les limites parcellaires et la topographie naturelle, participant, par sa lisibilité, du sens véhiculé par le projet.

Le projet propose quatre familles de logements adaptées à leur situation spécifique dans le quartier. Elles combinent les logements entre eux tout en veillant à préserver l’intimité familiale de chacun.

Les jardins cultivent l’imaginaire domestique de la maison individuelle. Les mitoyennetés puisent dans la tradition du bocage nivernais : clôtures en ganivelle, noues végétales et haies champêtres d’essences végétales locales et variées riches tant en termes visuels que de biodiversité.

L’expressivité architecturale des maisons joue du contraste simple entre minéralité du béton cellulaire enduit blanc et chatoiement du métal doré.

L’Eco-cité la Garenne construit une image renouvelée du quartier, fondée sur les thèmes de solidarité, de qualité de vie " rurbaine ", et de développement durable. Elle favorise le " vivre ensemble " en combinant l’univers de la maison individuelle à celui d’espaces publics partagés.

34 logements locatifs groupés et aménagement des espaces publics et paysagers

Revenir à la carte interactive

Lieux

  • Rue du 8 Mai 1945
  • Fourchambault (58600)
  • Département : Nièvre
  • Région : Bourgogne-Franche-Comté
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2012
  • Date de réception : 2017
  • Mise en ligne : 12/02/2018

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • Nièvre Habitat
  • Architecte(s) :
  • Guillaume Ramillien
  • Bureau d'étude technique :
  • Louis Choulet
  • Bureau d'étude structures :
  • Altaïs
  • Economiste de la construction :
  • CS2N
  • Paysagiste concepteur :
  • La Motrice
  • Bureau d'étude vrd :
  • VRD Ingénierie

Informations complémentaires

  • Surface utile : 2 355 m²
  • Coût HT des travaux : 4 401 500 € HT HT

Caractéristiques

Maison de l'architecture et du cadre de vie de Bourgogne