Étude de sol : Contenu, règles et coûts

Étude de sol contenu, règles et coûts
4.9/5 - (114 votes)

Une étude de sol, également appelée expertise du terrain à bâtir, révèle aux maîtres d’ouvrage si la maison prévue peut être construite sur le terrain ou non. Pour ne pas construire sur du sable, vous devriez absolument faire établir une telle expertise avant le début des travaux. Vous découvrirez ici pourquoi cela peut vous éviter bien des ennuis.

🔍 Qu’est-ce que c’est ?Analyse pour évaluer l’aptitude du terrain à la construction
🌍 Avantages de l’ÉtudeRévèle la structure du sol et les mesures de fondation nécessaires
🚫 Inconvénients PotentielsSites contaminés, bombes non explosées, pression de l’eau
🏗️ Nécessité de l’ÉtudePrévient les surprises et les coûts supplémentaires durant la construction
📜 Obligation LégaleNon obligatoire mais fortement recommandé
🏠 Utilité pour Tous Types de MaisonsNécessaire pour maisons avec ou sans sous-sol
👷‍♂️ Réalisée par des ExpertsExpert en géotechnique de la région concernée
💸 CoûtsEntre 1.000 et 2.500 euros selon la complexité
📌 ConseilDemander une étude de sol avant l’achat du terrain
🛠️ Importance pour la PlanificationÉtape cruciale pour la sécurité et la légalité du projet de construction

🔍Étude de sol : Qu’est-ce que c’est ?

qu'est ce qu'une étude de sol

Une étude de sol montre si votre terrain est adapté à la construction. Elle donne en particulier des indications sur le degré de complexité des mesures de fondation à prendre pour le bâtiment prévu. C’est pourquoi on parle aussi d’expertise du terrain à bâtir ou d’expertise des fondations. Avant le début des travaux, le sol est analysé afin de détecter d’éventuels facteurs perturbateurs et défauts. 

Pour ce faire, des examens géoanalytiques ont lieu sous forme de carottages. À l’aide d’échantillons, un expert peut estimer la capacité portante du sol. Un profane ne peut pas s’en rendre compte. Il arrive régulièrement que des terrains qui semblent solides ne soient pas facilement constructibles – même si des maisons se trouvent tout autour sur les terrains voisins. On pourrait donc dire que l’étude de sol est la base de votre projet de construction, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’un immeuble ou d’un commerce.

🏗️Que dit une étude de sol ?

Une étude de sol montre la structure du terrain et les propriétés mécaniques du sol. Les informations importantes de l’étude de sol sont par exemple la capacité portante, le comportement de tassement et les données relatives au niveau de la nappe phréatique. Ces trois points devraient figurer dans toute étude de sol. En outre, les informations suivantes figurent généralement dans une étude de sol :

  • Informations sur le client
  • Lieu de construction
  • Type de construction
  • Structure du sol de fondation
  • Stabilité des talus
  • Type de sol, caractéristiques du sol
  • Caractéristiques du sol
  • Le cas échéant, pressions sur la nappe phréatique
  • Capacité d’infiltration de la pluie
  • Résistance au gel
  • Exécution et spécifications du terrassement (excavation)
  • Étanchéité de la maison
  Comment poser une chape sèche ?

Des anomalies ont-elles été constatées ? Dans ce cas, vous trouverez dans le rapport d’étude de sol des recommandations concrètes pour améliorer le sol (par exemple, compactage). En outre, vous saurez quelles sont les dimensions autorisées pour les fondations de votre maison et si votre terrain se trouve dans une zone sismique donnée.

Info : Le type de sol est souvent indiqué en classes de sol. Les classes de sol donnent des informations sur la composition du sol. Les classes de sol 1, terre végétale, et 2, terre de rétention d’eau ou terre d’épandage, ne conviennent pas à la construction. La classe de sol 3 désigne un sol léger pour lequel un angle de talus aussi faible que possible doit être maintenu. Les classes de sol 4, sol moyennement lourd ou sol de pioche, et 5, sol lourd ou sol de pioche, se prêtent très bien à la construction.

Qu’entend-on par étude de sol élargie ?

Dans une expertise standard, on examine en premier lieu la capacité portante du sol et les conditions d’eau, comme décrit ci-dessus. Toutefois, si l’on soupçonne qu’il pourrait y avoir des problèmes, l’étude de sol peut être « élargie ». C’est par exemple le cas si votre terrain se trouve sur le site d’une ancienne usine, une étude purement géologique n’est généralement pas suffisante. Les problèmes suivants surviennent régulièrement :

  • Sites contaminés : si le terrain a été utilisé à des fins industrielles avant la vente, le sol peut contenir des substances toxiques. Il en va de même si une station-service a été installée sur le site ou si le terrain a été utilisé par l’armée. Le propriétaire du terrain est tenu d’éliminer les sites contaminés. Cela entraîne souvent des coûts élevés.
  • Bombe non explosée : en France, de nombreuses bombes d’aviation datant de la Seconde Guerre mondiale sont encore enfouies sous terre. Si une bombe est découverte sur votre terrain, vous devez prendre en charge les frais de désamorçage et d’examen.
  • Pression de l’eau : la pression de l’eau souterraine dans les couches profondes du sol peut causer des dommages à votre maison. La cause en est souvent un niveau trop élevé de la nappe phréatique.

Pourquoi a-t-on besoin d’une étude de sol ?

La construction d’une maison est toujours liée à certains risques pour les maîtres d’ouvrage (risque lié au terrain). L’étude de sol sert en quelque sorte de filet de sécurité. Elle vous protège des mauvaises surprises et des coûts supplémentaires pendant la construction. En effet, grâce à l’étude détaillée du sol, vous pouvez éviter dès le début des dommages à la maison (par exemple des fissures dans la maçonnerie). Sans ces précieuses connaissances, vous devrez dans le pire des cas tirer le frein d’urgence avant que la maison ne soit achevée. Un arrêt de la construction n’est pas seulement ennuyeux, il entraîne également une augmentation des coûts. En parlant de coûts, l’expertise du terrain à bâtir vous révèle également si des coûts supplémentaires ou consécutifs au projet de construction prévu sont à votre charge – par exemple parce que le sol n’est pas adapté à la construction et doit être remplacé.

  Comment poser de la moquette soi-même ?

Une étude de sol est-elle obligatoire ?

La loi ne vous y oblige pas, mais cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez économiser des frais annexes lors de l’expertise du terrain. Au contraire : en tant que propriétaire du terrain, vous assumez tous les risques liés à la construction d’une maison. Vous devez donc bien connaître la nature de votre terrain avant de planifier la construction de votre maison. Les coûts d’une étude de sol, y compris les forages, sont relativement faibles et doivent être pris en compte. Si les choses tournent mal sans cela, vous devrez dans tous les cas mettre la main à la poche.

Conseil : demandez au vendeur une étude de sol avant d’acheter le terrain. Cela vous évitera d’emblée des ennuis et vous aidera à prendre une décision d’achat.   

Quand une étude de sol est-elle utile ?

En fait, toujours. Beaucoup de gens pensent que seul celui qui prévoit une maison avec sous-sol a besoin d’une étude de sol. Ce n’est pas vrai. Certes, une étude de sol est indispensable pour une maison avec sous-sol, surtout en ce qui concerne les eaux souterraines. Mais vous avez également besoin d’une étude de sol pour un bâtiment qui repose sur une dalle. En effet, il faut également vérifier si le sous-sol est suffisamment stable et s’il y a des particularités. Si des défauts sont découverts après coup, il est souvent déjà trop tard. Les conséquences : Dommages dus au tassement, affaissement ou dégâts des eaux. Avec une étude de sol, vous êtes légalement protégé contre de tels dommages.

Qui réalise une étude de sol ?

Si vous souhaitez faire réaliser une étude de sol, adressez-vous à un expert en géotechnique. Il est préférable de confier cette tâche à un expert de votre région. Il connaît la région et ses particularités géologiques.

💸Combien coûte une étude de sol ?

Les coûts d’une étude de sol dépendent de trois facteurs : la taille du terrain, la complexité de l’étude et la zone de construction. Ils se situent généralement entre 1.000 et 2.500 euros. Habituellement, cela commence à cinq euros par mètre carré de surface au sol. Si vous prévoyez une maison avec sous-sol, il faut ajouter 15 à 20 pour cent.

Une expertise standard coûte environ 1.000 euros. Si l’expert constate des anomalies lors de l’analyse du sol, il procède généralement à d’autres examens. Cela entraîne des coûts supplémentaires. Les personnes qui veulent en avoir le cœur net et qui commandent une expertise détaillée doivent par conséquent mettre la main à la poche. Les frais s’élèvent alors entre 2.000 et 2.500 euros. Les maîtres d’ouvrage doivent absolument les inclure dans leurs frais annexes de construction.

L’essentiel en bref

  • Une étude de sol donne des informations sur la nature d’un terrain à bâtir.
  • Le prélèvement d’échantillons de sol et l’établissement d’une expertise devraient être l’une des premières étapes de la planification de la construction d’une maison.
  • Une telle expertise permet de réduire les risques tels que l’humidité, les fissures et les affaissements.

Book an appointment