Comment rénover un escalier en bois ?

comment rénover un escalier en bois
4.5/5 - (114 votes)

Les escaliers en bois dégagent une impression de chaleur et de confort et confèrent à tout style d’intérieur un caractère naturel unique. Cependant, les escaliers en bois sont aussi des objets de consommation et leur utilisation quotidienne laisse des traces. Les trous et les rayures sur la surface peuvent être éliminés avec les bonnes mesures. Et même contre les craquements des marches, il existe des astuces artisanales. Nous vous guidons pas à pas dans la réalisation de petites et grandes réparations esthétiques sur votre escalier.

CatégorieDétails
🛠️ Niveau de difficultéMoyen
🕒 Durée2 à 5 jours, selon le degré d’usure et le type d’escalier.
🔧 MatérielPapier abrasif à gros grain, à grain moyen et à grain fin, ponceuse vibrante, ponceuse delta, racloir, spatule, vêtements de protection, masque respiratoire, chiffon non pelucheux, aspirateur, mastic, mastic à bois, vernis ou huile dure, cales à bois ou vis, pinceau, rouleau, marteau

Inspection de l’escalier : quels travaux sont nécessaires ?

inspection de l'escalier

Examinez l’escalier en bois à la recherche de traces d’usure et de dommages afin de planifier judicieusement la rénovation :

  • Faut-il enlever les restes de textile, de PVC ou de linoléum ?
  • Les marches présentent-elles des dommages et des traces d’utilisation ?
  • S’agit-il de rayures profondes ou superficielles ?
  • L’escalier doit-il être vitrifié ou huilé à nouveau ?
  • L’usure est-elle telle qu’un revêtement est nécessaire ?
  • L’escalier grince-t-il lorsque l’on marche dessus ?

Conseil : Si la structure de l’escalier est instable, vous devriez toujours faire appel à un professionnel pour des raisons de sécurité. Il en va de même pour le remplacement de marches individuelles et du garde-corps.

Huile ou vernis : quelles sont les différences ?

Le traitement de surface à l’huile souligne le caractère naturel du bois avec son authenticité tactile. La couche d’huile s’use avec le temps et doit être renouvelée à intervalles réguliers. Les rayures peuvent être rapidement réparées. Pour ce faire, poncez la zone concernée à la main et appliquez ensuite à nouveau l’huile protectrice.

Le vernissage d’un escalier en bois se fait avec un vernis coloré qui recouvre complètement la structure du bois. Si vous souhaitez conserver la structure et les veines du bois, optez pour un vernis transparent. Les vernis sont très résistants et ne s’usent que lentement. Ils offrent une bonne protection au bois, car les petites rayures n’affectent que la couche de vernis. Pour des raisons esthétiques, les retouches sont difficiles. Le bois s’assombrit naturellement sous l’effet de la lumière et redevient plus clair après le ponçage. La différence de couleur après un vernissage partiel est donc visible.

  Enduit de ciment : application, mise en œuvre et conseils

Le bon outil facilite le travail

ponçage d'un escalier en bois

Le ponçage des escaliers en bois est une méthode techniquement simple et peu coûteuse pour éliminer les rayures et les taches sur les marches en bois. Il s’agit d’enlever environ un demi-millimètre de la surface du bois à l’aide d’une ponceuse. Une ponceuse excentrique ou une ponceuse vibrante conviennent pour le ponçage d’une grande surface. La surface de ponçage triangulaire d’une ponceuse Delta vous permet de traiter facilement tous les coins et les bords ainsi que les petites surfaces. Prévoyez suffisamment de papier abrasif dans les granulométries souhaitées. En outre, des outils tels que la spatule, la bêche et la raclette sont utiles pour éliminer les résidus tenaces dans les zones difficiles d’accès. Utilisez un aspirateur pour aspirer la poussière de bois. Idéalement, la ponceuse est équipée d’un sac à poussière ou peut être directement raccordée à l’aspirateur.

Conseil : portez toujours des gants de travail et un masque de protection respiratoire pendant le ponçage des escaliers. Vous serez ainsi protégé contre d’éventuels composants cancérigènes contenus dans la poussière de bois.

Éliminer les bruits de grincement

Le bois est un matériau naturel qui réagit à l’humidité de l’air et aux changements de température ambiante. Selon que le bois absorbe ou libère de l’eau, on parle de gonflement ou de retrait. C’est ce processus qui fait que les pièces de bois se déplacent les unes par rapport aux autres et que l’escalier grince et craque bruyamment lorsque l’on marche dessus.

Il existe deux méthodes pour minimiser ces bruits gênants. Utilisez un marteau pour enfoncer avec précaution de fines cales en bois dans les espaces ouverts afin de les fixer les uns contre les autres. Il est préférable de travailler à partir de l’arrière de l’escalier. Les espaces restants doivent être remplis avec du mastic à bois. Alternativement, si les bruits sont très forts, les éléments de l’escalier peuvent être fixés à l’aide d’une vis à tête fraisée de 80 à 100 mm de long. Placez la vis au milieu de la marche, du giron à la contremarche. L’enduit de réparation du bois sert à masquer un éventuel dépassement de vis.

Rénovation d’un escalier étape par étape 

rénovation d'un escalier étape par étape

Enlever l’ancien revêtement de l’escalier

Retirez soigneusement tout revêtement en PVC, linoléum ou textile posé sur l’escalier. Utilisez une spatule pour enlever délicatement les anciens résidus de colle et nettoyez l’escalier en profondeur.

Ponçage grossier de l’escalier en bois

Utilisez une ponceuse orbitale avec un grain de 24 pour traiter la surface des marches et du palier. Utilisez une ponceuse Delta avec le même grain de papier de verre pour atteindre les coins. Si les coins et les bords sont difficiles d’accès, une raclette vous facilitera la tâche. Deux autres passages de ponçage sont ensuite effectués avec un grain de 40 et un grain de 80.

  Comment remplacer un joint en silicone ?

Ponçage de finition de l’escalier en bois

Après le ponçage grossier, traitez les surfaces en bois avec un papier de verre plus fin. Choisissez un grain de 40 pour le premier ponçage de finition et un grain de 80 pour le deuxième ponçage de finition.

Réparer les zones endommagées

Les rayures profondes et les bosses dans le bois sont éliminées avec un mastic de réparation pour bois. Les petites bosses peuvent être masquées à l’aide d’un mastic à bois ou en les recouvrant de peinture.

Ponçage de finition de l’escalier en bois

Après le ponçage grossier, poncez les surfaces en bois avec un papier abrasif plus fin. Pour ce faire, utilisez une ponceuse excentrique ou une ponceuse delta avec un papier abrasif de grain 100 ou 120. Il est préférable d’éliminer les rayures fines à la main. La ponceuse excentrique produit une surface particulièrement lisse sans stries circulaires indésirables grâce à un mouvement combiné de rotation et d’oscillation.

Nettoyage de l’escalier

Avant d’appliquer une couche de fond sur l’escalier en bois, nettoyez-le soigneusement à l’aide d’un aspirateur et d’un chiffon doux et non pelucheux.

Appliquer l’apprêt

Le type d’apprêt dépend du fait que l’escalier sera ensuite huilé ou peint :

  • Dans le cas d’une couche de fond à l’huile, vous appliquez la « teinture » à l’aide d’un pinceau. La teinture donne la couleur au bois et souligne son veinage naturel. Il est important de respecter les temps de séchage indiqués par le fabricant.
  • Une couche de fond de vernis doit être adaptée au vernis utilisé ultérieurement. Un vernis pour escalier dilué – appliqué au pinceau ou au rouleau – est souvent suffisant pour la couche de base. Faites attention aux temps de séchage.

Effectuer un ponçage de la couche de fond

Une fois que les couches de fond ont séché, on procède à ce que l’on appelle le ponçage de la couche de fond pour les surfaces encore rugueuses :

  • Pour le huilage, on utilise une ponceuse excentrique et une grille de ponçage à grain 180 avant de poursuivre le huilage.
  • Pour la peinture, on utilise un papier de verre à grain 240 afin d’obtenir une surface aussi fine que possible.

Enlever la poussière de bois et nettoyer l’escalier

Avant de vitrifier l’escalier, les surfaces doivent être exemptes de poussière et de peluches.

Vitrification de l’escalier avec du vernis ou de l’huile

La dernière étape consiste à vitrifier le bois. Pour le huilage, deux couches d’huile dure ou d’huile-cire dure non diluée suffisent.  Après la première couche, laissez l’huile pénétrer suffisamment longtemps dans les pores ouverts du bois et sécher. Enlevez l’excédent d’huile avec un chiffon non pelucheux.

Pour le vernis pour escaliers, il faut appliquer 2 à 4 couches séparées, selon le fabricant. Prévoyez un temps de séchage de 1 à 3 heures par couche de vernis. La dernière couche de vernis doit durcir pendant environ 7 jours. Pendant cette période, il est conseillé de marcher peu sur l’escalier et de ne pas le faire avec des chaussures.

Un escalier en bois rénové a l’air neuf

Rénover un escalier en bois est un travail difficile, mais les efforts en valent la peine. Des opérations de ponçage avec différents grains permettent d’éliminer les rayures et les rainures et de faire ressortir la beauté naturelle du bois. Pour protéger votre escalier contre les rayures et les salissures, appliquez une couche d’apprêt et un scellant après le ponçage. Les marches, en particulier, ont besoin d’une protection contre les contraintes mécaniques et l’infiltration d’humidité lors du balayage. En outre, la vitrification vous permet également d’influencer l’aspect de l’escalier et de créer de nouveaux accents dans votre espace de vie.

Book an appointment