Logo archi contemporaine

Comment construire un four en argile ?

comment construire un four en argile
5/5 - (189 votes)

La construction de son propre four en argile allie l’ambition artisanale et le plaisir d’obtenir des résultats savoureux. Ce guide détaillé vous accompagne avec compétence à travers toutes les étapes de la construction de votre propre four. Découvrez comment réaliser votre rêve de four maison avec des matériaux simples comme l’argile, une plaque de fonte et même des soies de porc.

CatégorieDétails
🛠️ Niveau de difficultéMoyen
🕒 Durée4 à 6 heures
🔧 MatérielSable, terre, soies de porc, argile, journal, porte en fonte / plaque chauffante, court morceau de tuyau de poêle, parasol / pavillon, benne à maçonnerie, truelle de lissage, mélangeur, pelle, vieux rouleau à pâtisserie

Construire un four en argile étape par étape

construire un four en argile étape par étape

Pour construire vous-même un four en argile, vous avez besoin de sable, de terre, de soies de porc, d’argile, d’une porte résistante à la chaleur et d’un tuyau de poêle. Construisez une base, posez la sole du four, prévoyez la porte, aménagez l’intérieur, placez le tuyau du four, pétrissez l’argile et nettoyez l’intérieur avant d’utiliser le four.

ÉtapeDescriptionConseils
1. SoubassementConstruire une base d’environ 80 cm de hauteur en pierres maçonnéesÉvitez les brûlures en travaillant à une hauteur confortable
2. Sol du fourUtiliser une plaque de chamotte ou poser des couches d’argile d’environ 1 cm d’épaisseurLaisser sécher chaque couche d’argile pour éviter les fissures
3. Prévoir une porteUtiliser une tôle résistante à la chaleur avec une poignée en boisAvoir la porte avant de commencer pour adapter la taille de l’ouverture
4. Construire l’intérieurDéfinir la forme intérieure avec des pierres et du sable humide, recouvrir de papier journalUtiliser la porte comme référence pour l’accès, éviter le mélange sable-argile
5. Tuyau du fourInsérer le tuyau de poêle à l’arrière, utiliser une grosse branche pour maintenir le tuyauRetirer le support après insertion
6. Pétrir l’argileMélanger terre, argile et soies de porc, former des boules et les disposer en anneaux autour du tas de sableProtéger le four de l’humidité avec un kiosque ou parasol, éviter le film plastique
7. DéblaiementLaisser sécher l’argile plusieurs semaines, vérifier et réparer les fissures, allumer le poêle lentement avec précautionVérifier soigneusement les fissures avant l’utilisation, allumer doucement pour tester la solidité

1. Soubassement

L’idéal est de disposer d’un soubassement d’environ 80 centimètres de hauteur en pierres maçonnées. Une simple fondation peut bien sûr suffire, mais vous devrez alors sortir le charbon chaud ou la pizza du four d’argile à genoux. Vous risquez de vous brûler.

  10 astuces pour aménager un petit jardin de 10m2

2. Sol du four

Vous pouvez également utiliser une plaque de chamotte plus grande comme fond de four au lieu d’un fond en argile solide. Toutefois, si vous souhaitez utiliser de l’argile, vous devez la poser en couches d’environ un centimètre d’épaisseur et la rouler en place avec un vieux rouleau à pâtisserie mouillé. En fonction de l’humidité de votre mélange d’argile, vous devez laisser les différentes couches sécher un peu pour éviter les fissures ultérieures.

3. Prévoir une porte

Le terme de porte est bien sûr un peu exagéré. En fait, vous avez simplement besoin d’une tôle résistante à la chaleur avec une poignée en bois sur un côté. Il suffit de la placer devant la chambre de combustion. Vous devriez toutefois déjà posséder la plaque ou la porte en fonte avant de commencer la construction du poêle en argile. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec une ouverture de forme différente ou trop grande pour la porte.

4. Construire l’intérieur

Définissez la forme de l’intérieur avec des pierres et du sable. Posez d’abord quelques briques ou autres sur le fond du four en argile et remplissez-le de sable humide. Construisez une belle colline allongée. La taille de ce monticule correspondra plus tard à la chambre de cuisson de votre four en argile. Utilisez la porte comme point de repère pour l’accès à la chambre de cuisson. Vous devez ensuite recouvrir le sable de papier journal pour éviter qu’il ne se mélange à l’argile.

5. Tuyau du four

A l’arrière, sur un four simple, vous insérez le tuyau de poêle. Pour ce faire, vous pouvez par exemple planter une grosse branche dans votre tas de sable, qui maintiendra le tuyau. N’oubliez pas que vous devrez ensuite retirer ce support.

  Planter, entretenir et hiverner les dahlias

6. Pétrir l’argile

Le mélange d’argile composé d’un peu de terre (si possible de la terre dure bleue – pas trop meuble), d’argile et de soies de porc est façonné en boules de différentes tailles. Disposez les boules en anneaux autour du tas de sable et étalez-les les unes sur les autres. Ceux qui ont déjà fait de la poterie connaissent le système. Veillez à ce que le four ne soit pas mouillé et placez donc un kiosque ou un parasol au-dessus. Le film plastique ne convient pas, car il empêche l’humidité de s’évacuer.

7. Déblaiement

Lorsque l’argile a bien séché pendant plusieurs semaines, vous pouvez vider l’intérieur. Vérifiez si des fissures sont apparues quelque part. Vous devrez les réparer avant d’allumer le poêle pour la première fois, lentement et avec précaution, avec un peu de bois.

Conseils et astuces

Le four peut dégager une fumée relativement importante lorsqu’il est allumé. Pour éviter que les voisins n’appellent immédiatement les pompiers, il convient de les avertir avant chaque utilisation du poêle. En outre, il est conseillé de placer le poêle de manière à ce que les voisins ne soient pas enfumés par le vent d’ouest qui règne généralement dans notre pays.

Book an appointment