Recherche

Recherche avancée accéder

CAP

Verrière

Galerie du projet

Description

Observatoire habité


La restructuration de deux appartements au centre du Paris historique donne à l’agence d’architecture Vincent Parreira l’occasion de travailler à la petite échelle dans un contexte exceptionnel.

Malgré ses déterministes formels et constructifs, le bâti haussmannien se montre d’une plasticité remarquable, supportant des changements d’usages à répétition, parfois, il est vrai, au prix de lourdes interventions. Dispositif central du Paris d’Haussmann, le quartier Opéra-Madeleine s’est transformé sans changer de visage : ainsi, le 17 du boulevard des Capucines est occupé par un vaste programme de bureau dernier cri. Trois numéros plus loin, l’atelier d’architecture Vincent Parreira vient de convertir un atelier de photographie du XIXe siècle en logements. Si les locaux ont une surface bien plus modeste que le géant tertiaire voisin, les travaux restent conséquents. Deux membres d’une fratrie sont les maîtres d’ouvrage de ces deux appartements contigus partageant une même d’architecture et un même programme ; la location temporaire. On accède à ces logements prestigieux par l’escalier de service et le couloir menant aux chambres autrefois réservés aux domestiques, autre signe de bouleversement des usages et des hiérarchies des circuits de distribution si chers à la bourgeoisie du Second Empire. Chaque appartement est en duplex, les chambres et salles de bains occupent le niveau bas, l’espace de réception comprenant salon et cuisine étant placé au niveau supérieur, sous la verrière de l’ancien atelier de photographe. Le niveau supérieur est traversant dans les deux appartements. Deux visages du panorama parisien s’y révèlent : côté salon, le prestige et les ors de l’Opéra, l’ordonnancement des façades du Grand Hôtel ; côté cuisine, l’envers du décor avec le paysage chaotique des toitures encombrées de tous les éléments de service nécessaire au fonctionnement de cette scénographie urbaine, blocs de climatisations, escalier de secours, trappes de désenfumage...

Verrière structurelle
Une partie importante du projet a été consacrée à la reconstruction de cet ouvrage, représentant des efforts de conception, de suivi et un budget comparable à celui d’une maison individuelle, explique Vincent Parreira. La nouvelle verrière reprend le gabarit exact de celle construite en 1899, respectant l’emplacement des parties vitrées en façade et en toiture. En dépit de cette continuité de gabarit, il a fallu convaincre l’architecte des bâtiments de France du bien-fondé du projet qui entendait développer une écriture très contemporaine, et non reproduire une structure plus traditionnelle. Des doubles vitrages anti-effraction faiblement émissifs et faiblement réfléchissants ont été insérés dans des profilés métalliques. Avec l’avancée des travaux sont apparus les aléas propres à tout chantier de réhabilitation. L’atelier avait subi un incendie et des fuites d’eau qui avaient dégradé la structure du plancher, re

Réhabilitation d'un studio de photographie en deux appartements

Lieux

  • 23 boulevard des Capucines Paris 2ème arrondissement
  • Paris
  • Département : Paris
  • Région : Île-de-France
  • Pays : France
  • Localisation GPS : 48.870453/2.331255

Dates

  • Date de conception : 2013
  • Date de réception : 2016
  • Mise en ligne : 07/06/2017

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • NC
  • Architecte(s) :
  • Vincent Parreira

Informations complémentaires

  • Surface utile : 82 m²

Maison de l'Architecture en Ile de France