Recherche

Recherche avancée accéder

Maison Delmas

Galerie du projet

Description

Faire des contraintes un atout...
Contraintes topologiques engendrées par un terrain à flanc de colline sur la rive droite de l’Adour,  boisé et ouvert sur la plaine à l’ouest. Un terrain difficile en raison d’une terre argileuse, gorgée d’eau à chaque pluie et d’une source sur le terrain en surplomb à l’Est.
Mais un terrain offrant des vues privilégiées sur la chaîne des Pyrénées au sud et la vallée de l’Adour à l’ouest.

Un projet né de réponses ciblées...
Le projet s’inscrit dans une démarche de respect des constantes de l’habitat vernaculaire traditionnellement fermé au mauvais temps à l’ouest et au Nord et ouvert au Sud.
Cette habitation, qui marie la solidité du béton pour son soubassement et la légèreté du bois pour sa superstructure est née de réponses précises aux contraintes du site.
La difficulté de réalisation sur un terrain difficile a entraîné le choix de techniques faisant largement appel à la préfabrication en atelier et au montage mécanique sur place.
Pour sortir rapidement de la boue, faciliter la mise en œuvre et éviter par la suite les dégâts engendrés par les eaux d’infiltration sur les maçonneries enterrées, le choix de panneaux de béton préfabriqué s’est imposé.
Pour élever rapidement des éléments secs, contrebalancer la lourdeur du béton, donner de la légèreté au volume et inscrire la construction dans un environnement végétal, le choix du bois et plus particulièrement d’un bardage en mélèze a paru évident.
Pour intégrer la maison dans la pente, la solution adoptée traditionnellement pour les granges pyrénéennes a été retenue : les locaux annexes au rez-de-chaussée sur moitié de l’emprise, les locaux de vie à l’étage pour partie sur les locaux annexes et pour partie en partie haute du terrain.
 
Un plan rigoureux ...
L’habitation a été scindée en deux volumes distincts reliés par une «boite» suspendue abritant l’entrée.  On accède à cette entrée par un escalier glissé sous le volume suspendu à partir de l’abri-voiture.  L’entrée, ainsi placée en position centrale dessert à l’ouest la zone jour et à l’est la zone nuit, surélevée d’un demi étage pour s’inscrire dans la pente.

Une architecture épurée ...
Les deux grands volumes de vie et la «boite» suspendue de l’entrée  sont réunis sous un même grand toit, mono pente, en zinc gris anthracite faisant le gros dos à l’ouest.
La beauté de la vue au sud-ouest a amené le concepteur à composer avec les constantes de l’habitat vernaculaire.  Le séjour et la cuisine ont été très largement vitrés sur une terrasse couverte dans l’angle sud-ouest de l’habitation.
Cette ouverture au sud est lisible également dans la façade vitrée du volume d’entrée.
Pour fermer et protéger l’habitation à l’ouest, un bardage zinc identique à la couverture signale  depuis l’extérieur l’espace intérieur de la cheminée.
Ce bardage est repris pour habiller l

Entrée, toilettes zone jour, séjour, cuisine, cellier, suite parentale, 3 chambres, salle de bains et toilettes zone nuit.

Lieux

  • Castéra-Lou (65350)
  • Département : Hautes-Pyrénées
  • Région : Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2007
  • Date de réception : 2009
  • Mise en ligne : 22/03/2012

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • privé
  • Architecte(s) :
  • Bernard MALE

Informations complémentaires

  • Surface utile : 164 m²
  • Coût HT des travaux : 240 000 € HT

Caractéristiques

Maison de l'Architecture Occitanie Pyrénées