Recherche avancée accéder

Immeuble Allée Verte

vue d'ensemble

Galerie du projet

Description

Situé dans le onzième arrondissement à Paris l’immeuble de l’Allée Verte juxtapose le programme d’une halte-garderie de 25 places à celui de six logements sociaux.Le quartier de l’allée verte, inséré entre le boulevard Beaumarchais et le boulevard Richard Lenoir, à proximité de la bastille, est caractérisé par le caractère hétéroclite de ses bâtiments. Une architecture faubourienne cohabite tant bien que mal avec des opérations immobilières plus récentes.L’immeuble de l’allée verte s’inscrit dans cet environnement par un jeu simple des volumes et des matériaux. La dualité de son programme est exprimée par la superposition de deux entités clairement identifiables : les façades enduites et les panneaux verriers des logements surplombent le volume en bois de la halte-garderie. La présence du jardin de la halte-garderie, situé en rez-de-chaussée, le long du futur mail planté de la rue nicolas appert, implique une contrainte importante : pour une raison de sécurité, les fenêtres des logements ne doivent pas surplomber cet espace dédié aux enfants. Posés sur le socle de la halte-garderie, les logements s’organisent en L autour d’une terrasse végétalisée. Une double orientation est ainsi offerte à chaque logement entre rue et terrasse plantée. Dominant le jardin, la façade en panneaux verriers fixes, diffuse la lumière naturelle à l’intérieur des logements.la façade sur l‘Allée Verte, revêtue d’un enduit clair, est animée de façon aléatoire par les baies, les loggias et les bow-windows. Autour de la terrasse plantée, les panneaux d’eternit posés en écailles créent un jeu d’ombre sur les façades. sous cette peau, des volets de couleur coulissent, offrant des variations, au gré de l’occupation des habitants. Les façades en bois de la halte-garderie conjuguent bardage sur le jardin et claustras sur la rue. escamotée dans le rythme vertical du bois, une grille mène à l’entrée de l’établissement. La halte-garderie, organisée autour d’un patio central, privilégie le rapport au jardin en ménageant de larges ouvertures vers l’extérieur. A l’intérieur, le bois clair des menuiseries et la peinture blanche des parois permettent une bonne intégration des jeux et mobiliers pour enfants souvent de couleur vive. La simplicité des volumes et des lignes, les proportions adaptées à la vie et la vision des enfants, offrent un cadre serein, chaleureux, évitant à dessein toute connotation « puérile ». dans les étages, la lumière naturelle baigne l’intérieur du bâtiment, dans les logements comme dans les parties communes. Chaque cuisine bénéficie d’une loggia, offrant une extension visuelle et une qualité de vie quotidienne.aux derniers niveaux (3 et 4ème étage) deux duplexs s’ouvrent sur de larges terrasses ensoleillées qui dominent le paysage des toits parisiens.

6 logements sociaux et une halte-garderie de 25 places

Lieux

  • 1 allée verte 75011 paris
  • Paris
  • Département : Paris
  • Région : Île-de-France
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2006
  • Date de réception : 2010
  • Mise en ligne : 22/03/2012

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • Ville de paris, société de gérance d'immeubles municipaux
  • Architecte(s) :
  • françois clermont
  • Bureau d'étude technique :
  • ce ingénierie, flugeclim
  • économiste :
  • françois gandon

Informations complémentaires

  • Surface utile : 710 m²
  • Coût HT des travaux : 1 733 659 € HT

Caractéristiques

Maison de l'Architecture en Ile de France